Scroll to top

Ce qui vous bloque dans votre parcours entrepreneurial est :
le syndrome du sauveur

Le syndrome du sauveur, c’est comme enfiler sa cape de Superwoman et partir sauver le monde ! Soyons clair… Vous avez un besoin viscéral d’aider les autres. Ça vous parle ?

Mais la réalité, c’est que vous avez plus besoin des autres que les autres ont besoin de vous…

Je ne suis pas psychologue (enfin ça m’arrive de prendre la carte vitale 😜) mais une chose est sûre, les origines du syndrome du sauveur peuvent être multiples :

  • Votre éducation
  • Des expériences passées
  • Un égo développé
  • L’envie d’être sur le devant de la scène
  • À l’inverse, un manque d’estime de soi
  • Un vide intérieur que vous cherchez à combler
  • Certains traits de personnalité

Le « trop », c’est comme le « pas assez ». Même quand il s’agit d’aider les autres. Puis, par moment, la frontière entre thérapie personnelle et activité professionnelle devient maigre… mais tout se réajuste 😊.

Les conséquences sur votre business :

Efforts surhumains

Vous faites des efforts énormes pour aider les autres, même quand vous n’êtes pas dans le cadre d’une prestation payante.

Prestations offertes

Vous avez du mal à vendre et vous n’hésitez pas à faire gratuitement des prestations qui méritent salaire.

Reconnaissance

Vous avez besoin de recevoir une gratitude quasi permanente pour vos bons et loyaux services.

Dépassement fréquents

Vous dépassez souvent la prestation, sans facturer le surplus.

Refus d’avoir de l’aide

Vous voulez toujours tout faire seul, sans demander de l’aide.

La bonne nouvelle :

Vous êtes suffisamment objective pour reconnaître votre mode de fonctionnement.

Vous n’avez certainement pas commencé ce business pour aider tout le monde aux dépens de votre santé mentale, n’est-ce pas ?

Alors ne perdez jamais de vue LA raison qui vous a poussé à vous lancer.

Je peux compter sur vous ?

D’accord Cassandre, mais comment j’y parviens ?

Mes 12 astuces « mindset »
pour le surmonter :

Sans titre (34)

Apprendre à dire non

Savoir dire non à quelque chose qui n’est pas bénéfique pour nous c’est un geste d’amour et de respect envers soi-même.

Sans titre (35)

Travailler votre estime de soi

Faites passer votre propre bonheur et vos propres besoins avant ceux des autres. C’est une vraie solution pour passer de « sauveur » à « altruiste ».

Sans titre (36)

Apporter plus d’attention et de rigueur à votre propre travail

Concentrez-vous sur vos priorités, approfondissez vos recherches et affiner vos rendus.

Sans titre (39)

Laisser la personne assumer la responsabilité de ses actes

Prenez conscience qu’en « sauvant » la personne, vous ne l’aidez pas à développer une motivation interne.

Sans titre (41)

Ne plus craindre l’échec

Voyez cela comme une opportunité de recommencer différemment.

Sans titre (42)

Vous autorisez la maladresse

Testez les choses, autorisez-vous à vous tromper, à expérimenter, et donnez-vous la permission d’oser !

6

Aider sans rien attendre

Simplement parce que ça vous épanoui et non pour en retirer quelque chose.

Design sans titre (3)

Proposer des étapes d’action

Au lieu de faire à la place de la personne.

Design sans titre (4)

Prendre soin de vous régulièrement

Écoutez-vous et nourrissez vos propres besoins.

Design sans titre (5)

Comprendre que vous pouvez aider la personne autrement qu’en lui apportant une solution

Ne vous focalisez pas sur les résultats, mais peut-être plus sur le soutien dont peut avoir besoin votre interlocuteur.

Design sans titre (7)

Toujours s’interroger avant d’agir

Est-ce que cette personne vous a explicitement demandé votre aide ?

Est-ce que vous vous apprêtez à le faire parce que vous vous sentez obligé ? Ou parce que vous en avez vraiment envie ?

Quels sont mes besoins et suis-je en train de les satisfaire ?

Design sans titre (8)

Vous challenger en développant une activité qui vous plait

Le fait d’évoluer dans une activité, va renforcer votre confiance en vous. Vous pouvez aussi développer les affirmations positives dans votre quotidien. Une pratique régulière sur du long terme peut impacter significativement l’image que vous portez sur vous-même.

Rassurez-vous :

Avoir le syndrome du saveur, ce n’est pas immuable et vous pouvez agir dessus.

N’oubliez pas que vous devez toujours vous donner la priorité et que vous n’avez pas besoin de toujours en faire plus.

C’est une étape indispensable pour ne pas finir en burnout et tenir votre activité sur le long terme !

Mes autres bonus ↓

Je parle aussi de Mindset ici :

La Newsletter « En toute transparence »

Pas de spam, respect, vulnérabilité & FULL transparence

Tout ce que je ne dis pas sur les réseaux est dans ma newsletter. Recevez tous les mercredis les backstages de ma vie d’entrepreneuse : les réalités de mon quotidien de chef d’entreprise avec ses expériences réussies et foirées. Un format déculpabilisant qui propose de belles moralités pour faire relativiser.

1500 entrepreneurs la lisent, ça vous dit ?

La chaîne YouTube « Tchit Tchat Business »

Le lieu pour booster votre business en toute créativité !

Je vous donne rendez-vous une fois par mois pour parler business en faisant des DIY. Installez-vous confortablement car j’ai la langue bien pendue (oupsi).

Dans ce format je vous apprends à sortir de votre zone de confort pour que vous obtenez votre résultats final (celui que vous souhaitez profondément).

Objectif : passer à l’action sur votre business !

Maintenant, je vous donne rendez-vous dans votre boîte mail 😊

Vous y trouverez votre plan d’action détaillé.

Si vous n’avez rien reçu, pensez à regarder votre onglet promotions / spams / indésirables.

Puis si vous n’avez toujours rien, n’hésitez pas à m’écrire à cassandre@comcassie.fr

Mes derniers mots :

Vous êtes parfaitement normal et il n’y a rien qui cloche chez vous ! Vous avez de la valeur, vous avez du mérite, vous avez votre place.

Donc il est grand temps que vous ouvriez les yeux !

Laissez votre véritable valeur sur le devant de la scène 😊

Je me permets de vous dire ça, car en trois ans j’ai monté un business de services à 6 chiffres et j’ai accompagné +250 entrepreneurs à poser les fondations, trouver leurs premiers clients et bâtir un business de services rentable, plus épanouissant et au service de leur vie idéale (et non l’inverse).

J’aide aussi quotidiennement des centaines d’entrepreneurs dans ma communauté (car je suis la mama du compte insta @com.cassie qui compte à jour +de 17 000 personnes).

Alors les croyances limitantes, les peurs, les blocages et les frustrations je connais, c’est mon dada en tant que Coach & Formatrice Business.

Le mindset est un des premiers critères de réussite dans le développement d’un business de services. 

Mon conseil : soyez amoureux du processus et un peu moins des résultats. Votre parcours dois autant vous faire vibrer que les résultats une fois là. Profitez de l’aventure.